La ligne de production est une étape incontournable dans la fabrication d’un produit. Phase clé dans une chaîne de valeur, son efficacité sert à évaluer le rendement d’une entreprise. Aujourd’hui, le secteur industriel est en pleine mutation et pour survivre, les entreprises doivent devenir plus productives. L’une des solutions pour faire face consiste à améliorer la ligne de production.

Qu’est qu'une ligne de production ?

Dans le fonctionnement d’une industrie, la ligne de production est une partie importante de la fabrication d’un produit. Comprise entre la chaîne d’approvisionnement (supply chain) et la chaîne de distribution, elle est l’étape qui permet d’ajouter une plus-value plus ou moins importante à un produit.

Elle regroupe une série de postes de travail et un ensemble de machines nécessaires et organisées servant à la production d’un bien. Tout au long de la ligne de production, chaque machine et chaque travailleur a une tâche particulière qui lui incombe.

Chaque poste doit terminer sa tâche avant que le produit ne passe à un autre poste. Par conséquent, l’efficacité d’une ligne de production dépend de la qualité des machines et des travailleurs.

Une ligne de production classique peut-être subdivisée comme suit :

  • Un secteur pour la réception des ressources (produits semi-finis, matières premières…) ;
  • Un secteur de stockage des produits réceptionnés ;
  • Un secteur d’usinage et d’assemblage ;
  • Un secteur de tests et d’expérimentations ;
  • Un secteur contrôle-qualité ;
  • Un secteur de conditionnement et de stockage des produits finis ;
  • Un secteur d’expédition des produits.

Certains postes peuvent être ajoutés ou retirés selon les caractéristiques de l’industrie et des produits qu’elle fabrique.

Quels sont les indicateurs qui permettent de mesurer la production ?

Les indicateurs de production sont des éléments tangibles qui doivent être suivis de façon régulière, car ils permettent aux dirigeants d’évaluer la productivité d’une industrie. Dans le même temps, ils servent à apporter des modifications afin d’optimiser le rendement de l’industrie.

Il existe plusieurs indicateurs pour mesurer la productivité industrielle et ils peuvent être regroupés en 10 catégories :

  • Le Taux de Rendement Global (TRG) : il s’agit d’un indicateur qui permet de mesurer le rendement des machines utilisées dans le processus de production ;
  •  Le Taux de Rendement Synthétique (TRS) : étroitement lié au TRG, le TRS est utilisé pour suivre le taux d’utilisation des machines. Il permet la mise en place de processus d’optimisation lorsque cela est nécessaire. Cet indicateur dépend de l’entreprise et fluctue dans le temps ;
  • Le coût d’arrêt de la production il concerne la perte qu’enregistre une industrie en cas de panne de ses machines et le coût de leur réparation. Ainsi, selon que la machine touchée soit “goulot” ou “non goulot”, le coût d’arrêt n’aura pas les mêmes effets sur la production ;
  • Le niveau de production : ce critère fait référence aux quantités produites en fonction de celles attendues ;
  • Le taux de productivité : il aide à mesurer l’efficacité du process de fabrication ainsi que la performance des ressources ;
  • Le taux de productivité par poste : sous-indicateur du taux de productivité, le taux de productivité par poste permet de mesurer en détail le rendement lié à chaque poste de travail ;
  • Le nombre de produits réalisés sur la période : cet indicateur vise à assurer un suivi plus précis des commandes par rapport à la production délivrée et livrée ;
  • La capacité de production inutilisée : l’entreprise s’en sert pour estimer ses performances théoriques et son potentiel réel de production ;
  • La durée moyenne du cycle de production : il permet d’évaluer les capacités de production, car il donne une indication sur le cycle de production d’une commande. L’entreprise a donc une idée sur le délai entre le premier ordre de fabrication et la finition de la commande.

Ces différents indicateurs permettent de mesurer la production et surtout d’identifier les points sur lesquels agir pour une amélioration du système.

Comment calculer l'efficience d'une ligne de production ?

Le calcul de l’efficience d’une ligne de production revient à calculer le TRS qui est un indicateur de production. Le TRS permet de suivre le taux d’utilisation d’une machine. Cet indicateur tient compte de l’ensemble des paramètres pouvant affecter la productivité d’un système. Il dépend du Taux de fonctionnement, du Taux de qualité et du Taux de performance.

De manière pratique, le TRS est le rapport entre la production réelle et la production théorique sur une même période suivant la formule suivante :

TRS = Production réelle/Production maximale théorique

Comment optimiser une machine industrielle ?

Le principe de l’optimisation de la performance d’une machine vise à la rendre plus productive tout en minimisant les coûts et les charges. De façon plus concrète, optimiser une machine industrielle consiste à réduire le coût de la maintenance afin d’augmenter sa durée de vie.

Pour y arriver, vous devez avoir accès aux données de la machine. Une fois cela fait, vous pourrez ensuite les communiquer au fabricant afin que celui-ci puisse réduire les coûts d’exploitation et améliorer les performances de la machine : on parle de maintenance prédictive.

Il est fortement recommandé de recourir aux services d’une entreprise spécialisée dans la maintenance industrielle pour optimiser le fonctionnement de vos machines. En effet, l’entreprise dispose des outils indispensables pour vous offrir un accompagnement sur mesure.

Comment améliorer une ligne de production industrielle ?

Pour améliorer une ligne de production, il est indispensable de respecter 4 étapes importantes :

  • La préparation : cette phase consiste à collecter toutes les informations essentielles. Pour cela, il vous faudra étudier le plan de production et déterminer ses faiblesses afin de trouver des solutions en vue de les améliorer. Vous devez être réactif face aux imprévus ;
  • La planification : un plan de production réaliste est important pour une industrie. Bien faite, la planification vous permettra de gagner du temps et de réduire les coûts de production ;
  • Le suivi : un suivi en temps réel des étapes de fabrication est important pour s’assurer de la qualité des produits finis ;
  • L’analyse : l’analyse doit servir à tester les produits finis et par conséquent déterminer les axes concrets d’amélioration. Le but est de déterminer si le produit plaira au client.  

En prenant en compte tous ces facteurs, il est possible de booster considérablement les performances de son industrie et d’améliorer la ligne de production.

Recommended Posts